2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif « éco-contribution » créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets sélectionnés sur dossiers sont évalués tout au long de leur mise en œuvre en toute transparence.

Implanter 1000 « ilots arbustifs » à but environnemental dans le Grand Est en 2020 avec l’appui de l’ensemble des acteurs du monde agricole

L’intensification des pratiques de grande culture en plaine contribue à une homogénéisation des paysages agricoles, lesquels ne satisfont plus aux exigences écologiques de la faune de plaine et notamment de la perdrix grise. En cause notamment l’agrandissement de la taille des parcelles, le manque d’éléments fixes du paysage, le grignotage des bordures de champs au profit des espaces cultivés, la mortalité directe d’animaux liés aux pratiques agricoles.

Le projet ILOT’DiversiT s’appuie sur le « buisson », un élément du paysage simple à mettre en oeuvre, et peu consommateur d’espace, pour redonner vie à la plaine ! La souplesse du dispositif (faible emprise, localisation sous les pieds de pylônes, le long des places de dépôts de betterave, en bordure de champs, livraison sous forme de de kits de plantation…) rend le dispositif facilement accessible ce qui fait du « bouchon » l’ambassadeur de l’aménagement agricole.

Les aménagements agricoles sont réalisés selon les recommandations et publications des instituts techniques agricoles et forestiers ainsi que de  l’ONCFS .Le projet est mené en partenariat avec l’association Symbiose, réunissant 27 membres dont les représentants agricoles et cynégétiques.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité