2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

MILEOC : gestion des milieux lentiques en Occitanie

MiLeOc est un projet régional conduit et animé par les Fédérations des Chasseurs, visant la restauration des mares et autres milieux lentiques (lacs, étangs, …). Ce projet est soutenu par l’Europe, l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Office Français pour la Biodiversité et la Fédération Nationale des Chasseurs. En 2020, ce projet est mené par 6 Fédérations Départementales des Chasseurs : Aveyron, Gers, Haute-Garonne, Lot, Tarn, et Tarn-et-Garonne, en partenariat avec le CPIE Quercy-Garonne, l’Adasea du Gers et l’Adasea.d’Oc. A l’échelle de territoires tels que des bassins versants, un recensement des mares est conduits par les chasseurs. Une priorisation cartographique permet de classer les mares à restaurer en priorité. Ces mares sont alors diagnostiquées puis restaurées en accord avec le propriétaire privé ou la collectivité. En moyenne, 40 à 50 mares sont restaurées chaque année dans le cadre de ce programme.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité