2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Suivi départemental du Lièvre d’Europe

Projet Eco-contribué 277, avec le soutien financier de l’OFB
Le lièvre d’Europe (Lepus europaeus) est une espèce emblématique des zones cultivées dans le département. Cette espèce est fortement affectée par l’évolution des pratiques agricoles et de nombreux autres facteurs ; il peut servir d’espèce indicatrice dans ces milieux très simplifiés. De nombreuses infrastructures artificielles (autoroutes, ligne LGV et canaux) isolent certaines populations dans le département d’où la pertinence de mieux connaître cette espèce.

Afin de mieux connaître l’état de conservation de l’espèce en Côte-d’Or, la FDC 21 met en place un suivi à long terme des populations de lièvre avec la mise en place d’une stratégie d’échantillonnage départementale.  Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une gestion durable du patrimoine faunique du département et dans le cadre de prélèvement raisonnable sur les ressources naturelles renouvelables.

Pour ce faire, plusieurs actions sont conduites :

Le découpage du département en unités biogéographiques adaptées pour une connaissance des populations de lièvres avec cartographie des unités.

La mise en place d’un suivi par Indices Kilométriques d’Abondance par tronçons, un plan d’échantillonnage par unité biogéographique sera élaboré. Ces comptages seront réalisés en appliquant le protocole de recensement des populations de lièvres par IKA tronçon de l’OFB.

La réalisation des dénombrements : les dénombrements seront réalisés par la Fédération accompagnée de bénévoles.

L’analyse et production de synthèse départementale et locale.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité