Aujourd’hui, sous la pression de quelques écologistes dopés par les résultats aux élections municipales, le Président Macron renie sa parole et fixe à zéro les quotas pour la capture des grives aux gluaux.

La fin de la chasse à la glu est la première étape dans le processus de démolition de la chasse française : les autres chasses traditionnelles, la chasse à courre, le déterrage, la chasse aux chiens courants et de nombreux autres modes de chasse sont dans le collimateur de notre nouvelle ministre.

Plus que la glu, ce sont la chasse et la ruralité qui sont désavouées alors rejoignez la manifestation du 12 septembre 2020 de 10h à 13h à PRADES dans les Pyrénées Orientales* et signez la pétition pour la défense de la chasse et de la ruralité.

* Ville dont le Premier Ministre, Jean Castex, est Maire.