Pour répondre aux nouvelles règles et besoins, des métiers de la chasse apparaissent au fil du temps,
symboles de liens profondément ancrés dans la relation que l’homme entretient avec son milieu. Technicien de Fédération départementale des chasseurs, éleveurs de chiens ou de gibier de repeuplement, garde privé, chargé de mission « environnement et faune sauvage », armurier, piqueux, équipementier,…. sont autant de métiers qui représentent plus de 24.000 personnes, sans compter l’implication bénévole des chasseurs dans l’entretien de l’espace rural ainsi que leur engagement dans des structures associatives de protection et de gestion de la faune sauvage.

Gestion de la faune sauvage

  • Des chasseurs techniciens dans un champs

    Technicien de Fédération départementale des chasseurs

    Recruté par cette dernière, il assure une mission de conseils et de services auprès des adhérents de la Fédération. Il conduit ou participe à des études de terrain. Formation BTA gestion de la faune sauvage. Il n’est pas rare que les techniciens de Fédération aient un niveau de formation et de qualification supérieur, de type BTS ou premier cycle universitaire.

  • Chasseurs agents de développement de la chasse

    Agent de développement de FDC

    Les agents de développement sont agréés et assermentés pour relever les infractions aux dispositions du titre II du live IV du Code de l'Environnement et des textes pris pour la pratique de la chasse. Ils assurent une mission de surveillance particulière des territoires qui bénéficient d'un contrat de service et veillent à l'application du schéma départemental de gestion cynégétique, qui en application de l'article L425-3 du Code de l'Environnement est opposable aux chasseurs et sociétés, associations et groupements de chasse du département. Formation : BEPA option cynégétique.

  • Chasseur garde chasse particulier

    Garde chasse particulier

    Commissionné par un propriétaire privé ou un détenteur de droit de chasse, le garde est agréé par le préfet pour assurer la police de la chasse sur le territoire en question. BEPA agricole avec une spécialisation cynégétique ou aménagement.

  • Un chasseur régisseur agricole

    Régisseur

    Recruté par un propriétaire agricole le régisseur administre un domaine agricole, forestier. Formation BEPA/BTA/BTSA gestion de l’entreprise agricole. BTA ou BTS productions forestières.

  • Chasseurs et guide de chasse

    Guide de chasse

    Recruté par une société de service, le guide accompagne le chasseur dans un milieu qui lui est étranger. Pas de formation. Bonne connaissance des animaux et des milieux.

  • piqueur de vénerie chasse à courre

    Piqueux ou piqueur

    En vénerie, responsable de la conduite et de l’élevage de la meute. Ce personnel à cheval chargé du laisser courre est employé par un équipage ou rallye. Pas de formation spécifique.

  • chasseur éleveur de gibier

    Eleveur de gibier de repeuplement

    Spécialisation (niveau 5 BEPA ou 4 BTA) des formations agricoles de production animale.

  • chasseur éleveur de chiens de chasse

    Eleveur de chiens

    Spécialisation (niveau 5 et 4) des formations agricoles de production animale ou gestion de la faune sauvage. BEPA production spécialisation élevage canin, Bac pro gestion de l’élevage canin et félin.

Organisation et administration de la chasse

  • Un chasseur pose de panneaux en forêt

    Directeur de Fédération départementale et régionale des chasseurs

    Recruté par le Président de la Fédération, le directeur met en œuvre la politique du conseil d’administration. Il est responsable de l’animation et de la coordination des services administratif et technique. Il existe plusieurs profils (juriste, administratif, scientifique…) mais tous ont une licence au minimum ou réussi l’examen de compétence de Directeur.

  • formation nature environnement chasse

    Chargé de mission

    Recruté par les Fédérations départementale, régionale ou nationale des chasseurs, il participe au développement et à l’encadrement. Formation supérieure (bac + 5 et plus) en droit, aménagement du territoire , agronomie, forestière.

Art de la Chasse

  • chasseur taxidermiste

    Taxidermiste

    Amateur ou professionnel le taxidermiste naturalise des animaux dans le respect de la législation. La formation est autodidacte par la pratique, les livres et les stages professionnels.

  • chasseur armurier

    Armurier

    Artisan dont l’activité consiste en tout ou partie à la fabrication, la réparation, l’entretien, la vente d’arme à feu. Formations diverses en fonction des spécialités.

  • chasseur equipementier

    Equipementier

    Fabricant, distributeur ou revendeur d’articles liés à la pratique de la chasse : vêtements, chaussures, bottes, cors de chasse, couteaux…

Organisation et administration de la chasse

  • chasseur Lieutenant de louveterie

    Lieutenant de louveterie

    Nommé par le préfet pour assurer l’organisation des battues administratives. Le choix du lieutenant de louveterie s’effectue sur la compétence reconnue de ce dernier. Membre d’une société de chasse, d’une ACCA, d’une FDC, d’un GIC – Adhérer à la structure en question pour accéder par voie statutaire aux fonctions de président, secrétaire, trésorier

  • chasseur Bagueur

    Bagueur

    Après une formation dispensée par la fédération départementale ou l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et un agrément du Muséum National d’Histoire Naturelle, l’intéressé participe aux opérations de baguage des animaux sauvages.

  • chasseur Piégeur agréé

    Piégeur agréé

    Personne formée par la Fédération Départementale des Chasseurs sous le contrôle de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, titulaire d’un agrément préfectoral et habilitée à capturer des animaux sauvages classés nuisibles en respectant la législation.


Découvrez aussi