Comprendre Nos missions

Des milliers d’hommes et de femmes passionnés participent concrètement à la protection de l’environnement,
à la défense de la biodiversité et à la vitalité des territoires ruraux.

Valoriser la chasse
Promouvoir la biodiversité
Agir pour la société
Vivre la nature ensemble
Agir

Au quotidien
pour la
biodiversité

Découvrez les actions concrètes en faveur de la nature menées par les fédérations des chasseurs partout en France à travers la base nationale Cyn'Actions Biodiv' et le dispositif d'éco-contribution. Tous les mois, 10 nouveaux projets emblématiques de l'engagement des chasseurs pour la biodiversité seront mis à l'honneur à la une.

Le Sud de la plaine de Caen fait face à une mutation agricole importante ces dernières années, qui s’accompagne d’une augmentation de la taille du parcellaire, de surfaces importantes en monoculture, d’une diminution des lisières et des éléments fixes du paysage, et d’une manière générale d’une diminution de la biodiversité animale et végétale.

Les Fédérations des Chasseurs, les structures cynégétiques locales et les agriculteurs  sont des leviers pour la mise en place d’aménagements de territoire qui seraient à la fois favorables à la petite faune sauvage et joueaient un rôle majeur dans la reconquête de la biodiversité. La zone d’étude représente une surface d’environ 5000 hectares à cheval sur le Calvados et l’Orne. Une centaine d’exploitation pourraient  être concernées.

Afficher le détail

Le plan biodiversité du Ministère de la Transition Ecologique et solidaire édité en 2018 a défini un certain nombre d’objectifs prioritaires dont la réduction des déchets plastiques et des dépôts sauvages qui font des dégâts considérables sur la biodiversité lorsqu’ils se retrouvent dans l’environnement… Les dépôts sauvages de déchets et matériaux ne représentent pas qu’une nuisance pour les Français, ils constituent également une menace pour la biodiversité par la libération et le ruissellement de plastiques, métaux lourds, substances polluantes comme l’amiante ou les huiles, etc.

« Hauts de France Propres » est une opération d’envergure régionale, organisée par la Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts de France pour la troisième année consécutive en partenariat avec la Région Hauts-de-France. Elle consiste à coordonner et à mettre en œuvre une campagne de ramassage de déchets disséminés dans la nature. En 2019, 10 fédérations de pêche, de chasse, des communautés de communes, des établissements scolaires de toute la Région et 50 000 bénévoles avaient participé à l’opération.

Elles avaient ramassé 6 000 tonnes de déchets.

Afficher le détail

L’intensification des pratiques de grande culture en plaine contribue à une homogénéisation des paysages agricoles, lesquels ne satisfont plus aux exigences écologiques de la faune de plaine et notamment de la perdrix grise. En cause notamment l’agrandissement de la taille des parcelles, le manque d’éléments fixes du paysage, le grignotage des bordures de champs au profit des espaces cultivés, la mortalité directe d’animaux liés aux pratiques agricoles.

Le projet ILOT’DiversiT s’appuie sur le « buisson », un élément du paysage simple à mettre en oeuvre, et peu consommateur d’espace, pour redonner vie à la plaine ! La souplesse du dispositif (faible emprise, localisation sous les pieds de pylônes, le long des places de dépôts de betterave, en bordure de champs, livraison sous forme de de kits de plantation…) rend le dispositif facilement accessible ce qui fait du « bouchon » l’ambassadeur de l’aménagement agricole.

Les aménagements agricoles sont réalisés selon les recommandations et publications des instituts techniques agricoles et forestiers ainsi que de  l’ONCFS .Le projet est mené en partenariat avec l’association Symbiose, réunissant 27 membres dont les représentants agricoles et cynégétiques.

Afficher le détail

Ce projet vient en réponse à un enjeu du SRCE de Midi-Pyrénées, qui spécifie « le besoin de préservation des zones humides et des continuités latérales des cours d’eau » et s’inscrit comme une mesure de son Plan d’Actions.

Mené par la FRC Occitanie avec le réseau des fédérations des chasseurs, il recense  et priorise des milieux humides à restaurer et selon leur état, conduit des chantiers de restauration avec les propriétaires.

Des actions d’éducation à l’environnement sont également organisées pour la préservation des mares : Fête des mares ou la Journée Mondiale des Zones Humides, des ateliers techniques de terrain pour les gestionnaires, différents supports de communication sont par ailleurs.

Afficher le détail

Les fédérations des chasseurs constatent depuis de nombreuses années, constatant la régression de la biodiveresitéles Fédérations Départementales des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine mènent des

Les structures associatives de chasse et les chasseurs de Nouvelle Aquitaine, sont présents quotidiennement sur les territoires ruraux. Ils constituent un réseau d’observateurs de l’état des milieux naturels et de sentinelles de la nature. Les chasseurs ont été parmi les premiers citoyens à constater et déplorer la destruction des milieux naturels, la dégradation des milieux humides, le déclin des oiseaux et des insectes… Leurs connaissances et constations sont aujourd’hui partagées avec les gestionnaires des espaces naturels et le monde scientifique.

A leur échelon d’intervention les fédérations des chasseurs de Nouvelle Aquitaine s’investissent pour la conservation de la trame écologique par le maintien & implantation:

– de noyaux de biodiversité sur les exploitations: habitats naturels, linéaires, non productifs, bosquets, zones humides, mares,  zones de lisières…

de haies environnementales et de reconstitution du bocage  (composante herbacé à arbustive)

– maintien & implantation de bandes enherbées favorisant les messicoles des champs

– maintien & implantation de jachères,  de jachères mellifères, de cultures fixant l’azote (type CIPAN), de  cultures faunistiques et environnementales  fournissant alimentation, refuge et site de reproduction à la faune sauvage

– maintien & implantation de  cultures faunistiques et environnementales fournissant alimentation, refuge et site de reproduction à la faune sauvage.

En 2019, ce sont 5 800 hectares de surface dédiée à la biodiversité et plus de 46 km de linéaire sur le territoire de la Nouvelle-Aquitain qui ont été reconstitués.

Afficher le détail

Une convention inédite vient d’être signée entre les exploitants du domaine skiable des 3Vallées, la Fédération des Chasseurs de Savoie, le Parc national de la Vanoise, l’ONF, l’ONCFS et l’Observatoire des galliformes de montagne. Sur trois ans, l’objectif est triple : mieux connaître l’utilisation de l’espace skiable par les oiseaux, et notamment les zones dites de refuge ou de quiétude dans et en dehors des domaines skiables ; mieux évaluer l’impact des dérangements ; communiquer auprès des pratiquants. La zone d’étude comprend le domaine des Trois vallées et la réserve du Plan de Tuéda. Les domaines skiables financent 96 000 euros dans l’opération, pour l’achat de balises satellitaires qui seront posées sur 20 tétras, 10 lagopèdes et un aigle royal.

Afficher le détail

Propriété de la Fédération des Chasseurs du Loir-et-Cher, la réserve naturelle de Malzoné a bénéficié d’aménagements en 2018 : une voie d’évitement et un parking, un sentier pédagogique de 1,7 km jalonné de 15 panneaux illustrés et qui permet d’accéder à trois points d’observation, un nouvel observatoire en queue d’étang, une aire de pique-nique, mais aussi la rénovation de l’observatoire existant et l’édition d‘une plaquette d’information à destination du grand public. Aménagements pour la biodiversité : pâturage extensif de la prairie par des moutons solognots, création d’îlots pour la reproduction et l’arrachage de saules afin de favoriser le développement de la végétation aquatique herbacée. Le projet a pu voir le jour grâce à plusieurs collectivités locales, la Fédération des Chasseurs, le département et la région.

Afficher le détail

Le site de formation de la Fédération des chasseurs des Hautes-Alpes, dit de « Blache pauvre », est reconnu pour sa richesse écologique. Il abrite plusieurs espèces dont la préservation est d’intérêt régional voire national : alyte accoucheur, engoulevement d’Europe, rousserole effarvatte, huppe fasciée, circaète jean leblanc. La Fédération a entrepris la mise en Réserve de Chasse de ce site et le nettoyage des polluants. Des aménagements conservatoires vont être mis en place. La Fédération envisage de développer des activités en faveur de l’éducation à la nature et par le perfertionnement des formations dispensées aux chasseurs.

Afficher le détail

23 élèves de l’école Matisse d’Is-sur-Tille ont été accueillis par des employés de l’entreprise dijonnaise Promut, qui emploie une majorité de travailleurs en situation de handicap, pour planter plusieurs dizaines d’arbres de quatorze essences différentes, afin de créer une longue haie sur un espace naturel pédagogique dédié à la biodiversité, qui accueille également des jachères fleuries et pour la faune sauvage, grâce à plusieurs partenaires dont la FDC 21. Le but de cette opération est de sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge à la biodiversité, mais aussi au handicap, et de leur montrer que des actions sont mises en place dans la commune.
Dans les mois à venir, trois ruches seront installées sur le même site, avec la participation des trois écoles primaires d’Is-sur-Tille.

Afficher le détail

Sur un ensemble de 32 hectares, la tourbière des Loges est la plus grande tourbière du département. La Fondation pour la protection des habitats de la faune sauvage a décidé d’en acquérir 6 hectares. Cette fondation est financée par les chasseurs et oeuvre notamment pour la préservation des zones humides. La Fédération des Chasseurs de Maine-et-Loire ,elle, intervient en tant que gestionnaire. Avec deux autres propriétaires (chasseurs) sur le site elle a au total plus de 12 hectares en gestion. Actuellement, une étude pédologique et hydrologique est en cours pour pouvoir déterminer les actions à mettre en oeuvre pour entretenir durablement les parcelles, remettre en eau un ancien ruisseau et rendre la tourbière fonctionnelle.

Afficher le détail
Pratiquer

La chasse en
France

Info ou Intox

Les chasses en cours ne sont jamais signalées.

Découvrir

Nos dernières
vidéos Tout afficher

Tuto application Chassadapt
Espèces chassables

Chassadapt : l’outil de gestion adaptative

Capture à la glu : chasser les idées reçues
Modes de chasse

Capture à la glu : et si vous changiez votre regard ?

SNB
Nature

Stratégie Nationale pour la Biodiversité : l’engagement des chasseurs

Agrifaune
Agriculture

Machinisme agricole et faune sauvage

Participer

Rejoignez
notre réseau

Signaler un acte malveillant

Témoin ou victime d’acte malveillant à l’égard de chasseurs ?

Faire un signalement