2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Création et gestion de mares dans l’Aveyron

Sur le plateau du Larzac, les agriculteurs prêtent du matériel aux chasseurs pour remplir les mares qu’ils ont créées pour le petit gibier. Les pièges photo disposés aux abords des points d’eau et les inventaires réalisés ont permis de confirmer que ces mares artificielles attirent une multitude d’espèces (rien que sur le causse Comtal, 7 espèces d’amphibiens ont été vues dans les mares, 30 espèces d’oiseaux, 6 espèces de mammifères figurent également sur les photos des pièges). Ces aménagements profitent à toute la faune et pas seulement aux espèces gibier : la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Aveyron projettent d’engager la réalisation de nouveaux points d’eau.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité