2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Engagement en faveur de la biodiversité dans l’Isère

La Fédération Départementale des Chasseurs de l’Isère et les acteurs locaux engagent depuis 30 ans des travaux de réouverture en montagne pour restaurer des habitats de reproduction et d’élevage des galliformes.
Elle a un souhait de constater l’amélioration de la biodiversité sur les différents sites restaurés comme les massifs du Sénépy, du Coiro et du Taillefer.
Jusqu’à maintenant, elle mobilise deux protocoles pour savoir si les oiseaux réoccupent ces espaces : recherche d’indices de présence et comptage de nichées. Mais les insectes comme les orthoptères (criquets et sauterelles) sont aussi inventoriés. Un nouveau protocole a été établi en collaboration avec l’Office National de la Chasse et de la Faune sauvage, la Fédération des Alpages et le Département de l’Isère.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité