Étude sur l’aménagement du territoire agricole pour la biodiversité en lien avec les problématiques érosion & ruissellement dans la Région de Falaise (Calvados/Orne)

Le Sud de la plaine de Caen fait face à une mutation agricole importante ces dernières années, qui s’accompagne d’une augmentation de la taille du parcellaire, de surfaces importantes en monoculture, d’une diminution des lisières et des éléments fixes du paysage, et d’une manière générale d’une diminution de la biodiversité animale et végétale.

Les Fédérations des Chasseurs, les structures cynégétiques locales et les agriculteurs sont des leviers pour la mise en place d’aménagements de territoire qui seraient à la fois favorables à la petite faune sauvage et joueraient un rôle majeur dans la reconquête de la biodiversité. La zone d’étude représente une surface d’environ 5000 hectares à cheval sur le Calvados et l’Orne. Une centaine d’exploitation pourraient être concernées.

Une analyse de la trame verte et bleue a été réalisée montrant l’intérêt de ces opérations. Les partenariats mis en place avec les fournisseurs locaux, les communautés de communes, le syndicat de bassin-versant et les FDC ont permis la répartition des rôles. Au total, au moins 8,5 km de linéraires d’hydraulique douces sont ou seront aménagés sur le secteur.

Ce projet est notamment mis en œuvre dans le cadre de l’écocontribution avec le soutien financier de l’OFB, de la FNC et de l’Agence de l’Eau Normandie-Seine.