2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

IMPLANTATIONS & REHABILITATION D’INFRASTRUCTURES AGROECOLOGIQUES LINAIRES RESERVOIRS DE BIODIVERSITE DANS LES SYSTEMES AGRICOLES, POUR LA NATURE ORDINAIRE ET LA TRAME VERTE ET BLEUE

Le projet consiste à améliorer la biodiversité ordinaire par la réalisation de plantations de haies, bosquets et arbres isolés tout en veillant à la prise en compte des enjeux environnementaux forts (flore, espèces PNA….). La FDC38 s’assure de la pertinente technique et spatiale de ces aménagements en collaboration avec les acteurs locaux, départementaux et régionaux. Son animation foncière la conduit à rechercher des projets dans les fuseaux SRCE et à proximité. La première étape du processus de plantation consiste en une localisation précise du futur aménagement en présence du
propriétaire en respectant les réglementations (code rural, code de l’urbanisme). A cette occasion, la structure de la future haie est définie à partir d’une liste d’essences forestières autochtones (buissonnantes, brise-vent, mellifères, bois-énergie…) : noisetier, prunellier, sorbiers, merisier, aubépine, cornouillers, viornes, troène, pommier, poirier sauvage, érable champêtre…. Le propriétaire s’engage alors par la signature d’une convention d’une durée de 25 ans, transmissible en cas de vente. La deuxième étape consiste à la réalisation de l’aménagement par un prestataire avec lequel la FDC travaille (travail du sol, mise en place du paillage (lin et jute), plantation). Le propriétaire peut le cas échéant mettre une clôture vis-à-vis du bétail. Un suivi après chantier est réalisé par la FDC38.
En cas de forte mortalité des plants, le propriétaire doit informer la FDC38 qui s’organise pour renouveler les plants l’année
N+1

 

Partenaires techniques : Chambre d’Agriculture aide à la communication et remontée de demandes d’agriculteurs pour des plantations, Pôle régional arbres, mission Haies AuRA, partenaires du programme Agrifaune AuRA –volet agroforesterie
Prestataires de service : Société Naudet (fournisseur de plants), Paysage de Bocsozel (prestataire)

Echelle : Partie plaine du département de l’Isère (Moitié Nord)

Avec le soutien de l’OFB

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité