2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Inventaire des amphibiens sur les mares de huttes de chasse dans l’Oise

Dans le cadre du projet OIZH’EAU, qui vise à valoriser les zones humides chassées et leur gestion effectuée par les chasseurs, des « pièges » à amphibiens ont été posés sur plusieurs mares de la moyenne vallée de l’Oise, aux fins de recensement.
Ces inventaires, menés de concert entre la Fédération des Chasseurs de l’Oise et le Conservatoire d’Espaces Naturels de Picardie (partenaire scientifique du projet), ont permis de constater la présence d’espèces protégées et rares en Picardie comme le Triton crêté. Cette découverte valorise la gestion effectuée par les propriétaires et chasseurs, qui permet à cette espèce de se reproduire (mâles et femelles présents) et de se déplacer sur une partie de la Moyenne Vallée de l’Oise. Elle montre également que la chasse et la protection d’espèces rares et menacées peuvent être compatibles.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité