Fort de notre réseau au sein des territoires ruraux et de notre maillage territorial, la Fédération Nationale des Chasseurs demande à l'ensemble de ses adhérents sur le terrain d'être vigilants et d'observer toutes les situations pouvant être jugées anormales.

[Appel à témoin] Afin de faire avancer les investigations et mettre un terme à ce phénomène morbide, remontez toutes informations pertinentes sur ces affaires aux services de Gendarmerie et de Police qui ont publié plusieurs recommandations à l’intention des propriétaires d’équidés :

Effectuez une surveillance quotidienne des chevaux aux prés ;
Évitez de laisser un licol quand l’animal est au pré ;
Si vous en avez la possibilité, la pose de petite caméra de chasse peut être envisagée ;
Signalez aux unités de gendarmerie en appelant le 17, tout comportement suspect à proximité des pâtures (stationnement de véhicules ou présence inhabituelle d’individus) ;
Si vous êtes concernés par les faits décrits, appelez le 17 également, ne procédez à aucune modification des lieux, portez plainte le plus rapidement possible.