Le président de l’Office Français de la Biodiversité, Thierry Burlot, qui vient d’être élu, a pour sa première sortie choisi d’intervenir lors du congrès de la FNC. Ce qui est un signe fort de sa considération pour le travail réalisé sur le terrain, chaque jour par les chasseurs, pour protéger la faune et la flore.

Willy Schraen, président de la Fédération Nationale des Chasseurs

« Lorsque l'écologie aura fini sa crise de puberté, et qu'elle aura compris tout l'intérêt de conserver cette approche humaine et pragmatique de la gestion des espèces et des territoires, alors le temps du bonheur reviendra, et nous serons montrés en exemple pour nos compétences et nos actions.»