La chasse n’a pas fait exception aux règles du confinement. Il n’y a donc pas eu, non plus, de spécificité « chasse » pour le déconfinement. La traditionnelle ouverture anticipée de la chasse au 1er juin a été rendue possible, cette année, même si le confinement de la France pendant 2 mois a quelque peu retardé les décisions dans beaucoup de secteurs et ce notamment parce que la FNC n’a eu de cesse d’alerter la secrétaire d’État de tutelle, Emmanuelle Wargon.

La chasse n’est autorisée que pour des espèces particulières sous certaines conditions.

Du 1er juin jusqu’à la date d’ouverture générale de la chasse en septembre, le chevreuil ne peut être chassé qu’à l’approche ou à l’affût dans le cadre d’une autorisation préfectorale délivrée au détenteur du droit de chasse.

La chasse du sanglier, espèce qui provoque des dégâts importants aux cultures agricoles, du 1er juin au 14 août, ne peut être pratiquée qu’en battue, à l’affût ou à l’approche, après autorisation préfectorale délivrée au détenteur du droit de chasse, et dans les conditions fixées par l’arrêté du Préfet.

Découvrez aussi