Qu’ils s’agissent de vététistes ou de chasseurs, le constat est le même : il y a une recrudescence de pièges et de sabotages en tout genre. Ces pièges sont imaginés pour blesser les hommes mais aussi les animaux. La sécurité doit être assurée pour tous les usagers de la nature. Ce n’est pas négociable.

La FNC et la MBF mettent tout en œuvre, en responsabilité, afin que la cohabitation entre les chasseurs, les vététistes mais aussi les randonneurs, les cavaliers… ne se transforme pas en conflits d’usage. La nature n’est pas à tout le monde mais chacun doit pouvoir y exercer sa passion en toute sécurité et dans le respect des autres.