2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Optimiser et rendre autonome l’outil « semObord »

Le bord de champs en bordure des chemins ruraux est parfois le seul élément non cultivé de la plaine agricole quand il existe. Malmené par des pratiques inadaptées, Il constitue une trame importante de la matrice agricole et est un élément majeur de la biodiversité des plaines cultivées. Il y a une réelle nécessité de :
• revaloriser les bords de champs auprès du monde agricole
• De restaurer des bords de champs dégradés, inexistants pour s’affranchir de situations qui conduisent à de mauvaises pratiques de gestion (entretien mécaniques à des périodes non propice la faune sauvage ou traitements chimiques)

L’objectif de ce projet écocontribution est d’optimiser le concept de l’outil « SemObord » présenté au SIMA en 2017 et récompensé dans la catégorie solutions techniques innovantes » du prix EUROPEAN BEE AWARD par la création d’un nouvel outil autonome qui sera mis à disposition dans la Région du Grand Est.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité