Adaptation des pratiques agricoles pour la faune sauvage de l’Aveyron

La Fédération des Chasseurs de l’Aveyron dispose d’une expérience sur l’impact du machinisme agricole sur la faune sauvage. En effet, des études ont montré que lors des travaux de fauche, l’impact sur le lièvre pouvait atteindre jusqu’à 20% des populations sur place.
La Fédération a effectué une saison d’étude en suivant des agriculteurs opérant avec ou sans barre d’effarouchement sur les engins agricoles. Le constat montre que les barres garantissent à petite vitesse de ne pas impacter la faune. Une vitesse supérieure à 10km/h limite par contre les chances de fuite des animaux.
A l’issue de cette étude, la Fédération a constitué un groupe de travail associant agriculteurs et vendeurs de matériel agricole pour améliorer le modèle utilisé grâce à un cahier des charges