2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Amélioration de la précision de l’indicateur de performance pour le suivi de l’équilibre sylvocynégétique en Isère

La FDCI est en charge du recueil de 2 des 3 Indices  de Changement Ecologique, les indices floristiques étant réalisés uniquement par les Forestiers. Les Indices d’abondance sont relevés par des chasseurs bénévoles. Le projet écocontribution 365  a permis de consolider les résultats de ces indices, via une participation accrue du personnel technique de la FDC38. L’indice de performance est lui aussi recueilli par les chasseurs bénévoles. La FDC38 souhaite donc accompagner les sociétés de chasse situées dans des Unités de gestion où l’équilibre sylvo-cynégétique est rompu ou menacé dans l’amélioration du recueil de l’indice de performance Cela doit passer par :
– l’acquisition et l’utilisation de matériel fiable et homogène de précision en dessous des 500g pour le cerf et en dessous des
200g pour les autres ongulés.
– une sensibilisation des chasseurs à l’importance du recueil de données précises, notamment sur la masse corporelle des animaux en complément de celle réalisées pour les comptages nocturnes.
– une analyse des données sur l’année du projet, permettant de suivre l’évolution des indicateurs de changement écologiques et par conséquent l’état de l’équilibre sylvo-cynégétique.

 

Partenaires techniques : FRC Aura ; Observatoire de la Grande Faune et de ses Habitats, acteurs forestiers (ONF, Chambre agriculture) et sociétés de chasse (ACCA, chasses privées, adjudicataires ONF).

Echelle : La priorité est donnée aux Unités de gestion où l’équilibre sylvo-cynégétique est considéré comme rompu (8-Belledonne Nord, 10-Chartreuse occidentale, 11-Plateau du Vercors, 1-Trièves), et par extension aux Unités de gestion où l’équilibre sylvocynégétique est menacé (5-Vallée de la Gresse, 6-Connex, 12-Coulmes et Royans, 26-Belledonne sud).

Avec le soutien de l’OFB

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité