2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Conception d’un semoir spécifique aux bordures de champs

Les bords de champs abritent une grande diversité floristique favorable à de nombreuses espèces animales : insectes pollinisateurs, auxiliaires de culture, oiseaux…
La flore des bords de champs est parfois « dégradée » et composée d’espèces adventices susceptibles de concurrencer les cultures adjacentes. Pour les éviter, un broyage fréquent est habituellement mais est risqué pour la faune.
Dans ce contexte, il était nécessaire d’avoir un outil capable de restaurer les bordures en y implantant un couvert stable et diversifié. Imaginé par la Fédération des chasseurs de Champagne Ardennes, la Chambre d’Agriculture de la Meuse et l’Office National de la Chasse et Faune Sauvage, ce prototype a été conçu par des étudiants de l’IUT de Châlons-en-Champagne grâce aux financements Agrifaune

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité