Conception d’un semoir spécifique aux bordures de champs

Les bords de champs abritent une grande diversité floristique favorable à de nombreuses espèces animales : insectes pollinisateurs, auxiliaires de culture, oiseaux…
La flore des bords de champs est parfois « dégradée » et composée d’espèces adventices susceptibles de concurrencer les cultures adjacentes. Pour les éviter, un broyage fréquent est habituellement mais est risqué pour la faune.
Dans ce contexte, il était nécessaire d’avoir un outil capable de restaurer les bordures en y implantant un couvert stable et diversifié. Imaginé par la Fédération des chasseurs de Champagne Ardennes, la Chambre d’Agriculture de la Meuse et l’Office National de la Chasse et Faune Sauvage, ce prototype a été conçu par des étudiants de l’IUT de Châlons-en-Champagne grâce aux financements Agrifaune