2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Ekosentia : Chemins ruraux, coeur de biodiversité

Le chemin rural fait partie de notre patrimoine. Il constitue un support de déplacement, un lieu d’activités et de cohabitation, et un espace de développement et de préservation de la biodiversité. Il est un endroit privilégié pour recréer des écosystèmes et reconstituer des corridors écologiques favorables à la faune sauvage. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la trame verte et bleue et dans une démarche innovante en faveur du territoire rural, de l’agriculture, de l’apprentissage, de l’éducation à l’environnement et du patrimoine naturel en mettant le citoyen au cœur des différentes actions menées.

Le projet Ekosentia a vu le jour pour répondre à la méconnaissance des communes sur la richesse que peut représenter les chemins ruraux présents sur leur territoire. Véritables corridors écologiques pour les espèces et lieu de vie pour d’autres, ces chemins méritent d’être connus de tous et valorisés. En effet, les structures paysagères présentent sur les chemins, ont une forte valeur patrimoniale et apportent une multitude de services (biodiversité faunistique et floristique, corridors écologiques, amélioration de la qualité de l’eau, diversification du paysage,…).

Ainsi, à travers une démarche participative des citoyens, la mise en place de ce projet au sein des communes vise à :

–     Acquérir ou perfectionner des connaissances sur un territoire par la réalisation d’un état initial des chemins, par la définition des éléments paysagers, par la mise en valeur des chemins ruraux ou encore par la sensibilisation des acteurs locaux,

  • Valoriser un patrimoine communal,
  • Fédérer des acteurs locaux autour d’un projet commun (agriculteurs, randonneurs, chasseurs, élus, habitants,…) permettant la découverte ou la redécouverte du territoire par les citoyens basée sur une activité de plein air conviviale et multigénérationnelle,
  • S’inscrire dans le territoire avec des actions concrètes en réalisant par la suite des aménagements en faveur de la faune sauvage (haie bocagère, jachère faune sauvage, bandes enherbées,…), en sensibilisant les agents municipaux sur les techniques d’entretien, en réalisant un plan de gestion, en intervenant dans les établissements scolaires ou encore en mettant en place des animations autour de la thématique des chemins ruraux,
  • Sensibiliser les acteurs du monde rural à l’importance des chemins ruraux.

Ce projet qui s’appuie sur la volonté de mettre « le citoyen au cœur du projet » a donc pour objectifs de gérer les espaces naturels, de développer les aménagements en faveur de la petite faune, de promouvoir l’éducation à la nature, de faire cohabiter les utilisateurs de la nature afin d’élaborer un plan d’action pour l’ensemble du territoire rural.

Les différentes grandes étapes du projet Ekosentia :

  1. Présenter et adapter le projet au contexte local : il s’agit dans un premier temps de présenter le projet au conseil municipal qui pourra ainsi valider ou non sa réalisation. Une fois validé, une présentation sera réalisée aux citoyens sous la forme d’une réunion d’information publique. Un comité de pilotage sera constitué afin de gérer le projet en tenant compte des demandes et des attentes des acteurs locaux. Cette étape se terminera par l’établissement d’une convention Ekosentia entre le territoire et la Fédération Départementale des Chasseurs des Deux Sèvres (FDC 79).
  2. Instituer l’inventaire participatif : la FDC 79 réalisera une formation des citoyens souhaitant participer au projet, aux outils Ekosentia (méthodologie pour la réalisation des inventaires de chemins ruraux, explications des différentes fiches à compléter durant l’inventaire, des données à relever sur le terrain et énonciation des différentes échéances). Des groupes seront ensuite constitués appelés « Curieux par Nature » auxquels on attribuera des secteurs d’inventaires (de 7 à 12 km de chemins par secteur).
  3. Explorer les données issues de l’inventaire participatif : la FDC 79 récupèrera les données récoltées par les bénévoles sur le terrain pour élaborer des cartographies des chemins. Ces données permettront de réaliser une analyse éco-paysagère du territoire et de rédiger un rapport qui sera restitué et présenté aux communes et aux citoyens.

Faire perdurer le projet Ekosentia à la suite de l’inventaire : Suite à la restitution synthétique aux bénévoles, aux acteurs locaux, aux chasseurs, aux élus,… par la FDC 79, des propositions d’actions concrètes pouvant être établies sur le territoire, seront présentées (intégration des chemins dans le PLUi, plantations de haies, animations scolaires, soirées débat, randonnées thématiques,…).

Ce projet se veut multi partenarial dont la Fédération des Chasseurs sera le maître d’ouvrage de cet inventaire (rentrant dans le projet national « Ekosentia » mené par la Fédération Nationale des Chasseurs). Plusieurs partenaires seront sollicités pour ce projet :  Comité départemental de Randonnée pédestre, Conseil Départemental des Deux Sèvres, Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine, Communes et collectivités, Associations d’utilisateurs de l’espace, autres Associations Environnementalistes, AFAC Agroforesterie, Associations des parents d’élèves, ACCA et chasseurs locaux, Ecoles des communes concernées.

Un comité de pilotage sera constitué d’acteurs locaux pour suivre et gérer les différentes étapes de cet inventaire. La FDC 79 aura pour rôle d’accompagner, de former et de coordonner les étapes du projet. Elle fera le lien entre les différents acteurs et sera en contact permanent, notamment avec les bénévoles participants à l’inventaire des chemins ruraux. Il sera constitué de manière à ce que l’ensemble des acteurs locaux soient représentés.

Au sein de la FDC 79, le projet Ekosentia a débuté en janvier 2020 sur certaines communes du département. Aujourd’hui, de plus en plus de communes souhaitent intégrer cette démarche et sollicite la FDC 79 pour mettre en place l’inventaire participatif. Toutes les communes intégrant Ekosentia bénéficieront à minima du financement de l’Eco-contribution. Le Conseil Départemental apporte un soutien financier pour certaines d’entre elles. Le montage administratif et financier du projet est assuré par la FDC 79. Des bilans annuels, techniques et financiers seront réalisés annuellement par la FDC 79, annexés par l’ensemble des pièces justificatives concernant les dépenses réelles du projet (factures d’achat de matériel, de prestations externes,…). Un suivi technique et financier sera donc assuré sur toute la durée du projet.

Détails des actions menées par la FDC 79 en 2020-2021 :

Action 1 : Inventaires des chemins ruraux et préconisation de gestion

Cette action vise à mettre en œuvre un inventaire participatif des éléments paysagers des bords de chemins par des bénévoles au sein de chacune des communes concernées. La première phase sera de réaliser des rencontres avec les chasseurs locaux et les élus locaux pour présenter et faire valider le projet : plusieurs réunions auront donc lieu afin de présenter le projet en conseil municipal ainsi qu’à l’ensemble des exploitants agricoles, aux citoyens, randonneurs, chasseurs,… sous forme de réunions publiques au sein des communes concernées.

Un Comité de pilotage sera constitué pour chaque commune. Exemple de structuration type d’un COPIL : des représentants de chasseurs, d’élus locaux, de citoyens, de diverses associations locales (randonneurs, parents d’élèves,…) et agriculteurs. Ces comités de pilotage auront pour objectif de structurer le projet sur l’ensemble des communes. Ce dernier étant adapté au contexte et aux attentes locales.

Dans le cadre d’une démarche participative, l’inventaire des chemins sera réalisé par des bénévoles formés par la FDC 79 : création de groupes de 3-4 bénévoles pour 5 à 12 km de chemin. Lors de cette formation, une grille de relevés adaptés au biotope avec un livret d’accompagnement seront fournis afin de faciliter la réalisation des inventaires. Les bénévoles restitueront, sous format papier en mairie ou auprès d’un référent, les cartographies des chemins inventoriés. La FDC 79 saisira par la suite ces cartographies sous format informatique, qui seront ensuite validées par les acteurs locaux ou les référents locaux du projet. La Fédération pourra analyser les données et créer un système de notation des chemins. L’ensemble des résultats feront l’objet d’une restitution aux COPIL, conseils municipaux et au grand public.

Préconisation de gestion : En fonction du diagnostic réalisé suite à l’inventaire, des actions seront proposées aux différents acteurs (agriculteurs, chasseurs, écoles, conseil municipal, …) comprenant une gestion différenciée des bords de chemins et une formation des agents techniques. Par la suite, divers aménagements pourront être mis en place sur des parcelles agricoles riveraines avec une proposition de plan de gestion différencié : plantation de haies, régénération naturelle, chaumes de céréales, cultures à gibiers, restauration de bordures de champs, bandes enherbées et jachères. Cf. détails action 2.

Résultats obtenus sur l’année 2020-2021 :

  • Nombre de communes inventoriées : 5
  • Cartographies réalisées sur les 5 communes
  • Nombre de participants et linéaires de chemins :
    • Louzy : 24 participants, 54.6 km de chemins ruraux et 24.4 km de voies communales
    • Saint Rémy : 20 participants, 8 km de chemins ruraux et 29.8 km de voies communales
    • Cours : 20 participants, 22 km de chemins ruraux et 18.7 km de voies communales
    • Les alleuds : 13 participants, 14.8 km de chemins ruraux et 13.7 km de voies communales
    • Gournay-loize : 19 participants, 10.6 km de chemins ruraux et 14.9 km de voies communales

Action 2 : Entretien des bords de chemins et implantation d’aménagements sur des territoires pilotes d’intervention

La FDC 79 réalisera des réunions auprès des exploitants agricoles, des collectivités locales et des chasseurs pour informer sur le projet et favoriser la mise en place d’aménagements : il sera proposé de réaliser des diagnostics ibis et Ecobordure afin d’intégrer la biodiversité dans les exploitations agricoles.

Actions réalisées par la FDC 79 sur le terrain pour la mise en place d’aménagements :

  • Plantation de haies, régénération naturelle assistée, ensemencement de parcelles communales et privées avec des mélanges favorables à la faune sauvage (mellifères, faunistiques, …)
  • Elaboration de cahiers des charges sur les inventaires des bords de chemins avec préconisations de gestion

Travail avec la profession agricole : aménagements sur les parcelles voisines agricoles pour notamment favoriser le développement de corridors écologiques (plantation de haies, bande enherbées, maintien des chaumes de céréales, régénération naturelle assistée et gestion et maintien de l’existant).

Résultats obtenus pour l’année 2020-2021 :

  • Longueur de linéaires plantés ou semée  : pour les plantations de haies, 2.02 km et un bosquet de 2 300m2 ont été plantés, représentant 10 projets de plantation au total. Pour les bandes enherbées, 10.48 ha ont été semés.
  • Surfaces aménagées : 162.77 ha pour les chaumes de céréales et 18.33 ha pour les jachères et les cipan

Nombre de participants : 10 exploitants ont réalisé un chantier de plantation,  20 exploitants pour les chaumes de céréales, 20 exploitants pour les bandes enherbées et 32 exploitants pour la réalisation de jachères

  • Rédaction d’un cahier des charges sur les inventaires et les préconisations de gestion des bords de chemin pour la commune de Saint Symphorien.

Action 3 : Education à la nature, sensibilisation à l’environnement et communication

La FDC 79 réalisera de nombreuses animations auprès des scolaires des communes concernées ainsi que sur diverses animations sur la problématique environnementale ou encore sur les aménagements mis en place notamment les plantations. En effet, chaque plantation sera accompagnée d’une animation scolaire en classe avant la participation des élèves au chantier de plantation. Une animation pédagogique créée par la FDC 79 visant notamment le grand public, sera utilisée pour développer l’intérêt des chemins dans le cadre de la trame verte et bleue.

Résultats obtenus pour l’année 2020-2021 :

  • Nombre d’animations et d’interventions : 55 animations
  • Nombre de participants : 4 497 participants
  • Nombre de films réalisés : 4
  • Nombre de supports pédagogiques techniques élaborés : 1
  • Livrets de reconnaissance de la faune et de la flore (Clé de détermination) : 6
  • Fiches d’inventaires et grilles de relevés : 2

Les partenaires du projet sont :

  • Comité départemental de randonnée pédestre
  • Conseil départemental
  • Conseil régional
  • Communes et collectivités
  • Associations d’utilisateurs de l’espace
  • Autres associations environnementales
  • AFAC Agroforesterie
  • Associations des parents d’élèves
  • ACCA et chasseurs locaux
  • Ecoles des communes

Fort de son succès, le projet Ekosentia vise à être reconduit pour l’année 2022 afin de poursuivre l’accompagnement des communes et répondre à leurs attentes et à leurs besoins en termes de valorisation et de connaissances des chemins ruraux de leur territoire.

Le projet Ekosentia s’inscrit dans une démarche nationale, menée par la Fédération Nationale des Chasseurs, dans le cadre de l’Eco-contribution, avec le soutien financier de l’OFB et de la FNC

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité