2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Etude de la migration prénuptiale de migrateurs terrestres de Haute Corse

Afin de définir précisément la chronologie de la migration prénuptiale chez les turdidés chassables (grives et merle noir), la Fédération des Chasseurs de Haute Corse a procédé durant plusieurs années, et dans le cadre de son action au sein de l’Institut Méditerranéen du Patrimoine Cynégétique et Faunistique (IMPCF), au fonctionnement de stations automatiques d’enregistrement des oiseaux en migration (magnétophone et parabole) à la pointe nord du Cap Corse grâce à la collaboration de la société de chasse d’Ersa.
En janvier 2016, la Fédération a mis en place le protocole IPIKA sur les grives, merle noir, alouette des champs et pigeon ramier. La méthodologie consiste à compter dans trois types de milieux différents (bois, maquis, cultures) les espèces concernées de façon visuelle et auditive, une fois par décade du 1er janvier au 31 mars

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité