Etude génétique du Cerf sur le Massif des Vosges

Suite à la libération de la chasse en 1789, les populations de cerf ont été réduites drastiquement dans le nord-est, puis reconstituées à partir d’une population résiduelle de 300 individus réfugiés dans le Donon mosellan. Les 7 FDC du massif vosgien et la FNC se sont associées au Pr. Schnitzler afin d’étudier la dynamique historique des populations de cerfs élaphes, en utilisant de l’ADN mitochondrial ancien et contemporain (140 échantillons des 7000 dernières années). Cette étude a reconstitué l’aire de gagnage du cerf et son habitat, du néolithique jusqu’au moyen-âge (analyses isotopiques), afin d’établir une base pour des stratégies de gestion environnementale actuelles : ces éléments montrent un appauvrissement de la diversité génétique et permettent de suggérer des mesures de gestion adaptées.