2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Etude génétique sur le lièvre variable en Savoie

La Fédération des chasseurs de Savoie développe une étude basée sur la génétique du lièvre variable.
Les objectifs sont de mieux connaître cette espèce montagnarde discrète, sujette au réchauffement climatique : abondance, répartition dans l’espace, relations avec le lièvre européen, impact de la chasse.
Le protocole consiste au recueil d’un échantillon géoréférencé de crottes de lièvres sur deux sites d’études : Courchevel et Termignon-Lanslebourg.
Un partenariat avec le CNRS de Montpellier va permettre de valoriser ces données de terrain sur le plan statistique et d’adapter les protocoles de recueil.
Les résultats de l’étude démontrent des densités de lièvres variables allant de 2 à 5 individus au km2 et une absence d’hybridation entre les deux espèces.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité