Gestion de la perdrix rouge en Corse

Face à la baisse des populations de perdrix rouges naturelles en Corse (effectifs reproducteurs, taille des compagnie, etc.), la Fédération des Chasseurs de Haute-Corse a mis en place un projet d’étude des causes d’échecs de la reproduction en lien avec l’Institut Méditerranéen du Patrimoine Cynégétique et Faunistique et la Fédération des Chasseurs de Corse du Sud.
Un premier colloque insulaire sur l’espèce a eu lieu en 2017 entre les différents partenaires, avec des interventions de scientifiques.
La première mesure pour les 2 fédérations a été de réduire la pression de chasse dès 2013 en limitant le nombre de jours par semaine et le nombre de prises autorisées.
Les facteurs climatiques, la prédation, les dynamiques végétales (progression des maquis et forêts) sont autant de causes potentielles qui seront étudiées.