2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Gestion du faisan naturel sur 176 000 ha en Eure-et-Loir

Sur 32 unités de gestion représentant plus de 176 000 hectares et 142 communes, le faisan commun est géré à l’état naturel sans lâchers.

Pour cela, la Fédération des chasseurs d’Eure-et-Loir a développé des mesures de repeuplement à partir de faisandeaux issus de souches naturelles. Au cours d’une période de repeuplement (en moyenne 3 années), et jusqu’à ce que la densité de population soit suffisante (comptages et échantillonnages), les prélèvements sont interdits.

Après quoi, le plan de gestion attribue, pour chaque territoire, un niveau de prélèvements en fonction des comptages de reproducteurs réalisés au printemps et des échantillonnages des compagnies de faisans réalisé en été.

Dans les zones soumises au plan de gestion, le lâcher de faisan de tir est interdit.

Cette gestion durable de l’espèce garantit la présence d’oiseaux naturels sur 176000 hectares du département sans l’apport de lâchers d’oiseaux d’élevage.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité