2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Inventaire et restauration de mares dans le canton Gimone-Arrats

Depuis 2015, la Fédération des Chasseurs du Gers mène un projet ayant pour objectif l’inventaire, la connaissance et la restauration des mares.
Grâce à l’appui des bénévoles, 373 mares ont été recensées sur les 25 communes appartenant au canton Gimone-Arrats. Parmi elles, 45 considérées comme prioritaires ont été sélectionnées sur la base de plusieurs critères : connectivités, fonctionnalité, état de conservation…
En 2016, dans le cadre du projet de gestion des milieux humides des fédérations des chasseurs de Midi-Pyrénées (MILEOC), le volet restauration (débroussaillage, curage, reprofilage des berges, création de pentes douces) a concerné 6 mares situées sur les communes de Mauvezin, Labrihe, Serempuy, St Antonin, Mansempuy et St Gemme.
Ces restaurations vont se poursuivre sur 3 ans

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité