2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Observatoire sur la reproduction du sanglier et et la fructification forestière à Fontainebleau

Le principe de l’observatoire piloté par la Fédération régionale des Chasseurs est de comparer sur un site, année après année, la relation entre l’intensité des fructifications forestières (glands, faines, châtaignes, selon les cas) et l’état reproductif des laies tirées à la chasse.
Sur chaque site sont suivies la fructification forestière estimée par classes de 0 à 4 et la reproduction des femelles de plus 25 kg pendant une période minimale de 5 ans (classées en repos, cyclées, gestantes ou allaitantes).
En 2017, se sont joints à l’Observatoire : l’ONF de Fontainebleau, le domaine privé de Lierru, l’ACCA de Saint André de Roquelongue et la forêt d’Aulnay. Le nombre total de territoire est de 21, situé dans toute la France.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité