Programme opérationnel d’agroécologie pour l’évaluation et la restauration de la biodiversité ordinaire et patrimoniale en milieu agricole

Témoins de l’érosion de la biodiversité, les chasseurs bretons ont souhaité s’investir afin d’améliorer l’accueil de la biodiversité sur un terrain qu’ils parcourent quotidiennement : les surfaces agricoles. Depuis 2 ans maintenant, les fédérations bretonnes se sont investies pour créer des habitats favorables à la biodiversité et accompagner les agriculteurs sur la modification de pratiques agricoles ou sur la création d’aménagements….

Ce programme avait pour but d’élaborer un diagnostic du potentiel d’accueil de la biodiversité sur l’exploitation agricole. Un outil complet et efficace permettant de cerner rapidement les forces et faiblesses de l’exploitant. Ce travail a été un travail de collaboration initié entre la Fédération Régionale des Chasseurs avec les Fédérations Départementales des Chasseurs, les agriculteurs, l’INRAe, l’association TRAME et les Entrepreneurs des Territoires a permis de déployer le diagnostic au sein de 50 fermes réparties sur les quatre départements bretons.

Divers aménagements peuvent être créés à l’issue de ces diagnostics :

  • Des plantations issues de pépinières certifiées « Végétal Local ») comportant des séquences de 6 essences en moyenne (70% de haut jet) inspirées des essences existantes localement,
  • La mise en place de Plans de Gestion Durable du Bocage,
  • La création de mares en chapelet, de jachères faune sauvage et de bandes enherbées gérées en fauche tardive.

Ces aménagements ont pour objectif de reconstruire une trame verte et bleue fonctionnelle pour la faune et flore. En effet, les corridors écologiques étant impactés par la fragmentation des habitats et la perte d’éléments pérennes dans le paysage, la création d’aménagements permet de reconstituer des espaces de circulation, de repos, de reproduction et d’alimentation pour les espèces.

En parallèle de ces missions, les fédérations bretonnes ont insisté pour faire connaitre le programme au sein du monde agricole à travers les interventions dans les lycées agricoles, auprès des organismes de services (CIVAM, GAB et CRAB), de la FDCUMA et la Fédération des Entrepreneurs des Territoires. Les échanges ont lieu sous différents formats : réunions d’information, visite de terrain, mise en œuvre du diagnostic par les lycéens eux-mêmes.

Divers outils de promotion sont aussi développés : flyer, film promotionnel et rédaction d’une boite à outils intégrant 13 fiches techniques de conseils de bonnes pratiques à destination des exploitants.

Avec le soutien financier de l’OFB