2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Programme Prédateur Proies Lynx – Étude des effets de la chasse et de la prédation par le lynx boréal sur les populations de chevreuils et de chamois

Le programme prédateur proies lynx est un projet de recherche piloté par les FDC 39,01,74, les FRC BFC et AURA, en partenariat avec l’OFB et le CNRS.

L’objectif du projet est d’améliorer les connaissances des effets cumulés de la chasse et de la prédation par le lynx sur les populations de chevreuils et de chamois. Ces données permettront de gérer durablement les populations d’ongulés au sein de l’aire de présence du lynx boréal et d’assurer et maintenir la coexistence entre la chasse et la conservation du félin. De plus, ce projet permettra d’apporter des données importantes sur la biologie du lynx.

Les actions sont mises en œuvre sur trois sites d’étude dans l’Ain, le Jura et la Haute-Savoie.

Dans le détail, les actions suivantes sont mises en œuvre:

1- Action N°1 – Évaluation de la pression de chasse et de prédation par le lynx
* Suivi des lynx par piégeage photographique
* Recueil de livrets d’évaluation de la pression de chasse

Avancées en 2020:

* 86 événements photographiques de lynx ont été réalisés dans le Jura, 97 dans l’Ain et 8 en Haute-Savoie. Toutes ces données ont été transmises au réseau loup Lynx. Sur la base de ces données photographiques, rédactions de plusieurs articles scientifiques : estimations des densités spécialement explicites de lynx sur les sites d’étude PPP Lynx, analyses des cooccurrences d’espèces à partir des données photographiques. Ces travaux ont été réalisés en lien avec le CNRS et l’OFB.

* 500 fiches d’évaluation de la pression de chasse recueillies

2- Action N°2 – Étude de la démographie des populations de chevreuils et de chamois 
* Captures, marquage et suivi de chevreuils et chamois
* Suivi de la survie, reproduction et des causes de mortalité des ongulés

Avancées en 2020:

* 22 ongulés capturés et marqués supplémentaire sur le site d’étude du Jura (18 chamois et 4 chevreuils).

* Parmi l’échantillon d’ongulés marqués, 11 sont morts en 2020, ce qui permet de réaliser différentes mesures et d’apporter des données factuelles et objectives sur les causes de mortalité des ongulés au sein de l’aire de présence du lynx boréal.

*Les premières analyses scientifiques ont été réalisées, notamment l’analyse des taux de survie.

 

3- Action N°3 – Étude des effets de la pression de chasse et de prédation sur l’utilisation de l’habitat des ongulés
* Suivi GPS de chevreuils et chamois
* Relevés de végétation au sein des domaines vitaux de ces ongulés

Avancées en 2020:

* Dans le Jura, 12 GPS posés sur les 22 ongulés capturés.

*Dans l’Ain, 9 chevreuils et 1  chamois équipés d’un collier GPS afin de suivre les effets de la chasse et de la présence du lynx sur leur utilisation de l’habitat.

4- Action N°4 – Intensification du suivi des populations d’ongulés par les Indicateurs de Changement écologique (ICE)
*Abondance : Indices Kilométriques Voiture, Indices ponctuels d’Abondance
*Performance : Longueur de pattes arrière et masse des jeunes individus, taux de gestation des femelles

Avancées en 2020:

En raison de l’épidémie de COVID-19, seuls les comptages estivaux de chamois en pu être maintenus en 2020.

5- Action N°5 – Coordination, communication, vulgarisation
* Temps de coordination, analyse scientifique et médiation
* Vulgarisation des résultats afin d’objectiver les relations prédateurs-proies-chasseurs
* Apports de connaissances sur la biologie du lynx
*Exposition itinérante, court-métrage, site internet

Avancées en 2020:

Les prestations afin de réaliser une exposition et un court-métrage valorisant les résultats du PPP Lynx ont été lancées. La finalité de ces support sera de mobiliser les données acquises afin d’apporter des données objectives facilitant la coexistence entre les activités humaines et la présence du lynx boréal. Leur mise en œuvre se poursuivra en 2021.

Ce projet est notamment mis en œuvre dans le cadre de l’écocontribution (projet 233 BFC et 226 AURA), avec le soutien financier de l’OFB et de la FNC.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité