2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Réintroduction du chamois en Lozère

En 2016, la Fédération Départementale des Chasseurs de la Lozère a décidé de poursuivre la réintroduction du chamois dans les Gorges du Tarn. En 2017, s’est déroulé la seconde mise en oeuvre de l’opération de reprise de chamois dans les Alpes Maritimes, au sein de la Vallée de la Gordolasque dans le Mercantour. Le projet s’est achevé en 2018 avec une opération sur les Monts du Cantal et une dernière dans la RNCFS des Bauges.
Un total de 27 chamois ont été relâchés entre 2015 et 2018. Seize ont fait l’objet d’une observation visuelle récente en Lozère en 2019. Deux mâles ont été localisés en 2016 dans le Gard et un autre dans l’Hérault. Un minimum de 18 naissances a été comptabilisé depuis 2015.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité