2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Réseau de photosurveillance du Loup et de la faune sauvage en Lozère

Dans le cadre de ses missions de suivi de la faune sauvage, la Fédération des chasseurs de la Lozère met en oeuvre un réseau déployé de photo-surveillance du Loup, à l’échelle des trois zones de présence permanente identifiées sur le département (Aubrac, Causses/Mont Lozère et Tanargue/Gardille).
C’est un moyen supplémentaire d’observation et de surveillance visant à améliorer et préciser les connaissances sur l’espèce.
L’emplacement des appareils a pris en compte différents critères, tels que l’avis des chasseurs et agriculteurs locaux et leur connaissance du territoire, la triangulation des relevés d’indices de présence ainsi que les attaques sur les troupeaux d’ovins.
Ce travail vient étoffer les actions déjà engagées localement par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité