2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Restauration de la trame verte et bleue – Doubs 2020-2024

Aujourd’hui la Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs a l’opportunité de construire un nouveau projet, ambitieux, qui s’inscrit dans la démarche de restauration des corridors écologiques mais également de développer un partenariat multidisciplinaire qui associe des scientifiques, des agriculteurs, des élus, des décideurs, dans une démarche globale portant à valoriser l’investissement financier établi depuis quelques années dans la plantation de haies champêtres à travers des études de sol, d’eau et des suivis faunistiques robustes. Un partenariat avec le Parc Naturel Régional du Doubs horloger (PNR), les laboratoires de recherche LASA (Laboratoire de Sociologie et d’Anthropologie) et Chrono-environnement, INTERBIO Franche-Comté (Interbio FC), l’Afac-Agroforesterie, la Chambre interdépartementale d’agriculture 25/90, les exploitants agricoles et les collectivités est donc proposé pour la plantation de 20 000 arbres champêtres et la mise en place d’une appréciation de la plus-value qu’apporte les haies sur la ressource en eau et sur la biodiversité. L’accompagnement des exploitants dans une logique de préservation des linéaires de haie existants sera également de mise sur l’emprise géographique du projet : le Département du Doubs et plus localement les 95 communes incluses dans le PNR Doubs horloger pour les plantations.

 

Partenaires : Chambre interdépartementale d’agriculture 25/90, Agence de l’eau AERMC, Interbio Franche-Comté, Laboratoire LASA, PNR du Doubs Horloger, Afac agroforesterie, école

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité