2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Restauration et gestion durable des habitats et des continuités écologiques en Nouvelle-Aquitaine

Ce projet régional répond aux enjeux locaux de préservation de la biodiversité par l’accompagnement sur le terrain des gestionnaires pour le maintien des milieux naturels et semi-naturels, et la création d’une mosaïque de milieux favorables à l’expression de la biodiversité. Mené sur les 12 départements de Nouvelle-Aquitaine, ce projet déploie une expertise spécifique en fonction du contexte biogéographique considéré. Effectivement, les fédérations départementales des chasseurs vont conseiller et accompagner les acteurs locaux afin de mettre en place des aménagements agroenvironnementaux (haies, bandes enherbées, jachères…) participant ainsi au développement de la biodiversité, à la lutte contre l’érosion des sols, à l’amélioration de la qualité de l’eau et des paysages. Ce projet participe également aux Plans d’Actions Nationaux en faveur des pollinisateurs en proposant des déclinaisons de couverts adaptés spécifiquement aux insectes pollinisateurs.

Bien que notre action principale soit de fournir des couverts faunistiques, il est également important d’éviter la mortalité de la faune présente dans les parcelles lors des travaux d’entretien et de récolte. En effet, le machinisme agricole est à l’origine d’une mortalité accrue de la faune, phénomène qui s’est accentué depuis quelques années avec l’utilisation de machines de plus en plus efficaces.

De plus, afin de valoriser toutes ces actions, la fédération régionale des chasseurs souhaite créer et mettre en place des panneaux de communication aux emplacements des aménagements proposés concernant les améliorations des habitats et des supports pédagogiques. Ces valorisations viseront à sensibiliser le public mais serviront également à communiquer sur les engagements de tous les partenaires.

L’objectif de ce projet est d’accompagner les acteurs de la Région à mieux prendre en compte et préserver la biodiversité ordinaire et les continuités écologiques. Il se décline en trois grands volets :

– volet 1 : amélioration des habitats : mettre en œuvre des aménagements agro-écologiques,

– volet 2 : innovation et expérimentation : être force de propositions pour développer des modes de gestion adaptés aux contraintes agricoles et environnementales,

– volet 3 : pédagogie et sensibilisation : communiquer sur la préservation de la biodiversité « ordinaire » présente dans nos campagnes.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité