2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

SIRPACYN : Système d’information régional sur le patrimoine cynégétique et naturel Occitanie

Les Fédérations des chasseurs collectent un grand nombre de données sur les espèces et les habitats : dans le cadre de protocoles scientifiques pour mesurer les tendances d’évolution des populations, de protocoles expérimentaux visant à répondre à des questions précises sur les relations espèces/milieux ou d’observations « opportunistes ». Cependant, l’exploitation de ces données dans le cadre des missions des FDC ne permet pas aisément de les mettre en forme et de le rendre compatibles avec les formats d’échange attendus par le SINP. Pour y parvenir, chacune des 13 Fédérations départementales d’Occitanie devrait faire développer ses propres outils, ce qui n’apparait pas très efficace et serait assez couteux. La FRC d’Occitanie dispose d’une expertise reconnue sur l’ensemble du processus de collecte, stockage, analyse et valorisation des données. Cependant, elle n’a pu mettre en place ce processus que sur un nombre limité de thématiques issues de projet régionaux d’amélioration de la qualité des habitats de la faune sauvage. De fait, l’essentiel des données d’observation des Fédérations (hors projets régionaux), ne peuvent actuellement pas être mobilisées. Dans un nouveau contexte régional de relance de l’Observatoire Régional de la Biodiversité (ORB) porté par la nouvelle Agence Régionale de la Biodiversité (ARB – loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 8 août 2016) , en lien avec le déploiement du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP) sur l’ensemble du territoire de l’Occitanie, lui-même alimentant le futur Système d’information sur la Biodiversité (SIB), le premier enjeu est d’être en capacité de mobiliser efficacement ces données au format attendu par le SINP et de contribuer aux analyses d’indicateurs d’évolution de la biodiversité en Occitanie. A ce jour, aucune FDC ne contribue à ces dispositifs, manque d’intérêt, de connaissance, de perception, d’outils ? Le second enjeu est de conduire ce projet en lien avec la Fédération Nationale afin qu’il contribue efficacement aux réflexions sur un prochain système d’information national. Cette année 1 de préfiguration, par un travail d’animation spécifique et d’enquête auprès des FDC de la région, doit permettre d’établir l’architecture du « système d’information régional sur le patrimoine cynégétique et naturel d’Occitanie » et des services associés de collecte et de diffusion des données vers les autres collecteurs régionaux et nationaux.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité