2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Suivi des populations de lièvre d’Europe

En Côte-d’Or, deux suivis sont réalisés sur le lièvre : le suivi des effectifs reproducteurs en hiver avec la méthode des Indices Kilométriques d’Abondance (IKA), qui consiste en la réalisation d’un comptage nocturne à l’aide de projecteurs sur des circuits prédéfinis. Plusieurs répétitions des comptages sont organisées sur les communes chaque année pour obtenir une fiabilité optimale selon les situations. Et le suivi de la reproduction grâce à l’analyse de l’âge des lièvres prélevés à la chasse sur différents territoires de référence (GIC et plans de gestion lièvre).

En 2019, près de 120 communes ont été suivies dans différents secteurs du département. Ces suivis sont conduits sur l’ensemble des GIC petit gibier, des communes soumises à un plan de gestion lièvre et deux secteurs où les sociétés ont souhaité mettre en œuvre ces comptages.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité