2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Suivi du Faisan Commun

Dans chaque GIC (Groupement d’Intérêt Cynégétique) travaillant sur la réimplantation du Faisan Commun (Phasianus colchicus), des comptages de coqs chanteurs sont organisés en début de printemps. Les observateurs, chasseurs ou non restent durant la première heure immobiles au centre d’un carré de 60 ha et notent sur une carte les coqs chanteurs vus et/ou entendus.
Lors de la deuxième heure, l’observateur parcourt l’ensemble de son carré d’échantillonnage afin de positionner le plus précisément possible les individus sur la carte. Il essaie également de répertorier le nombre de poules présentes avec chaque coq.
En 2020, 134 coqs et 151 poules ont été recensés sur 4 600 ha.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité