2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’État dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Suivi pluriannuel des populations de Cerf et Chevreuil pour maintenir l’équilibre sylvo- cynégétique par la méthode des ICE, dans le cadre de la politique publique de gestion adaptative avec le soutien financier de l’OFB (196)

Les Indicateurs de Changement Ecologique (ICE), élaborés conjointement par l’Office Français de la Biodiversité, le Centre Natinal de Recherche Scientifique… et les représentants des forestiers et des agriculteurs, sont des outils adaptés à l’échelle d’une unité de gestion cynégétique pour prévenir et caractériser l’Equilibre-Sylvo-Cynégétique. Ils ont été mis en place sur la base de protocoles calibrés (indices d’abondance et de performance relevés par les chasseurs, et indices de consommation et d’abroutissement relevés par les forestiers), cette méthodologie permet de disposer d’indicateurs fiables et partagés.
Dans le cadre de l’ arrêté annuel départemental de plan de chasse et du respect de l’équilibre agro-sylvo-cynegétique, la collecte et l’analyse des données d’ICE et de suivis des prélèvements et de structure des populations sur un pas de temps long sont des éléments indispensables pour une bonne gestion des espèces de grande faune. Cette mise en œuvre nécessite, chaque année, la mobilisation de personnels et de bénévoles afin d’assurer:
La collecte et recueil des informations,
Le traitement des données
La restitution des résultats et la concertation avec les acteurs locaux
La préparation/validation des plans de chasse
L’intégration des données dans les tableaux de bord du Schéma Départemental de Gestion Cynégétique

 

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité