Dans le cadre du projet Ekosentia mené par la Fédération Nationale des Chasseurs, la Fédération des Chasseurs du 28 a réalisé un diagnostic des chemins communaux d’Illiers-Combray sillonnant les lieux décrits dans l’œuvre de Marcel Proust. Ce diagnostic a permis d'évaluer l’intérêt environnemental, culturel et touristique des dits chemins.

Comment allier écologie, biodiversité, culture et tourisme ?

Les chasseurs redonnent aux chemins ruraux leur rôle initial de trait d’union entre les communes et les lieux-dits.

Le travail de terrain réalisé par les techniciens de la Fédération des Chasseurs (FDC) a permis de proposer différents aménagements pour restaurer les haies présentes sur les chemins, planter de nouvelles haies ou des alignements d’arbres fruitiers, semer de jachères mellifères. Grâce à leur ancrage local et à leur parfaite connaissance du milieu, ils se sont rapprochés des agriculteurs et propriétaires riverains afin de proposer la plantation de plus de 1 300 ml de haies et de 6 ha de jachères mellifères. Ces aménagements complètent la trame verte locale et recréent des corridors et des espaces favorables à la biodiversité.

Outre l’aménagement de ces chemins, la Fédération a proposé de redonner à ces chemins leur rôle initial de trait d’union entre les communes et les lieux-dits en créant un circuit de randonnée de 29 km au départ et à l’arrivée d’Illiers-Combray.

Ce nouvel itinéraire, nommé « Promenade au Combray de Marcel Proust » traverse les communes de Saint-Eman, Nonvilliers-Grand’houx, Méréglise, Montigny-le-Chartif, Vieuvicq et Saint-Avit-les-Guespières, communes chères à l’auteur et qui ont largement inspiré son œuvre majeure « A la recherche du temps perdu ».

Pour permettre aux promeneurs de découvrir la richesse faunistique et floristique de ce circuit, douze panneaux pédagogiques présentant les espèces animales et végétales présentes et observables sur le parcours seront disposés tout au long du circuit. Sur chaque panneau, une référence littéraire à l’œuvre de Marcel Proust, a été choisie pour relier l’œuvre littéraire aux paysages traversés ou aux thématiques pédagogiques proposées.

Ce projet novateur allie écologie, tourisme et patrimoine culturel tout en apportant une nouvelle offre d’activité de plein air qui a obtenu le soutien des associations sportives de plein air locales (randonnée pédestre, VTT).

Découvrez aussi