Le dispositif d’éco-contribution prévoit que, lors de la validation du permis de chasser, chaque chasseur contribue à hauteur de 5€ avec un complément de l’État de 10€ afin de financer des actions concrètes en faveur de la biodiversité : plantation de haies, restauration de milieux forestiers, de milieux humides, entretien des habitats pour la faune sauvage, etc. C’est un total de près de 15 millions d'euros par an qui sera consacré à la biodiversité grâce aux actions des chasseurs par l’intermédiaire de projets déposés par les fédérations auprès de l’OFB.

Les fédérations régionales,
leaders en matière d’actions de biodiversité sur les territoires

Orientées vers une logique de projets, les fédérations régionales montent aujourd’hui des programmes d’actions en faveur de la biodiversité, par l’intermédiaire de l’éco-contribution, selon un catalogue d’actions éligibles défini par la convention signée le 25 octobre 2019 entre la FNC et l’AFB (devenue OFB depuis le 1er janvier 2020) :

01

Renforcer

la mobilisation et l’engagement du réseau associatif Chasse et des chasseurs pour la préservation de la faune sauvage et la biodiversité.

02

Préserver

les espaces protégés et restaurer la trame écologique verte et bleue.

03

Protéger

les espèces chassables et protégées.

04

Développer

la connaissance sur la faune sauvage et la biodiversité et la partager.

05

Améliorer

l’information et la communication, l’éducation et la formation à la biodiversité.

1 / 2

Actions en faveur de la biodiversité

Plantation de haies financée par l'éco-contribution

Outarde canepetière

Nous participons au PNA et avons des programmes de mesures compensatoire sur cette espèces.

Chaque FDC souhaitant déposer un dossier auprès de l’OFB le fait transiter par sa fédération régionale.

Le 21 octobre 2019, la FNC a déposé auprès de l’OFB une première vague de projets éligibles au programme d’éco-contribution pour le compte du réseau fédéral. 45 projets portés par les fédérations régionales des chasseurs ont été retenus le 26 novembre pour un montant total de 3,8 M d’euros consacrés à la biodiversité : 40% des projets concernent la préservation des habitats et 31% des fonds sont consacrés à la connaissance des populations et des espèces. Courant janvier 2020, l’ensemble des fédérations, y compris celles de l’Outre-Mer, ont préparé la seconde vague de projets à déposer.

Au total

  • 150

    projets seront retenus par l'OFB (Office Français de la Biodiversité) tous les ans

  • 15 M.

    d'euros seront consacrés à ces projets en faveur de la biodiversité

Nos actions sur le terrain

Nos actions sur le terrain

Cette carte de France et outre-mer présente les différentes actions menées par la FNC sur le territoire.

 

Découvrez la carte


Découvrez aussi