2 programmes pour agir
au quotidien

La nature est dans l’ADN des chasseurs, ils se sont dotés de programmes collaboratifs pour agir au service de l’environnement, quantifier leurs actions, les faire connaître et profiter d’un échange d’expérience.

L’application Cyn’action biodiv, lancée en 2016, a fait les preuves de son utilité. Elle permet à tout un chacun de savoir ce qu’il se passe de positif au service de la biodiversité à côté de chez lui, par l’implication directe des chasseurs.

Le dispositif "Eco-contribution" créé par la loi chasse de juillet 2019 est une dotation obligatoire des chasseurs assortie à un soutien de l’Etat dans le but de financer la mise en œuvre d’actions concrètes, proposées par les Fédérations de chasseurs au service de la biodiversité. Ces projets, sélectionnés sur dossiers sont évalués en totale transparence tout au long de leur mise en œuvre.

Programme d’études de la biodiversité liée au bocage dans les Côtes-d’Armor

Un programme d’études a été lancé en 2016 par la Communauté d’agglomération de Lannion, la Fédération des Chasseurs des Côtes-d’Armor, et l’Institut national de recherche agronomique (Inra). Il a pour objectif de réaliser un état des lieux de la biodiversité liée au bocage et de créer un référentiel. L’étude concerne trois bassins bretons, elle porte sur des haies en bon état et sur des haies dégradées (auxquelles il manque des arbustes et des arbres), en bordure de cultures bio et de prairies. Le but est de réaliser un comparatif en partant du postulat suivant : « Il y aurait plus d’insectes dans les haies en bon état ». Des pièges à insectes ont été placés au cœur des haies afin d’identifier et compter les carabes, auxiliaires de cultures. Les résultats seront transmis aux agriculteurs.

Métropole
Toutes nos actions pour la biodiversité